Les aspects d’un revêtement en résine

Après avoir étudié les différentes structures de revêtements de sols en résine possibles, voyons les aspects. En effet, sur ces sols peuvent être réalisé une variété de solutions. Celles-ci sont définies en fonction des contraintes des locaux ainsi que sur des critères esthétiques. Passons en revue les effets que l’on peut retrouver sur un revêtement résine.

Lisse

Le revêtement de sol coulé peut être rendu totalement lisse. Pour cela, il est utilisé une résine autolissante, recouverte ou non d’une ou plusieurs couches de vernis. La résine autolissante représente la couche de masse du complexe. Elle est mise en épaisseur. Le résultat est un sol sans porosité et sans aucune aspérité.

Revêtement lisse décoratif dans un hall d’immeuble

Ce type de sol est très prisé dans les locaux pharmaceutiques et laboratoires. La nettoyabilité est un critère prépondérant pour ces entreprises, ce que permet un sol lisse. On retrouve également ces sols dans des locaux nobles: restaurants, halls, musés, particuliers… En effet, cet aspect lisse présente un atout décoratif. Un revêtement résine n’a pas besoin de joints de fractionnement. Une salle peut donc être réalisée d’un seul coulage. Cela donne une impression générale visuelle tout autre qu’un carrelage et ses joints.

Revêtement Semi-lisse

Les revêtements de sol en résine semi-lisses sont aussi régulièrement appelés anti-dérapant. Comme son nom l’indique, le sol n’est pas lisse mais présente une rugosité. C’est cette dernière qui offre une augmentation de l’adhérence au sol.

La réalisation de ce genre de revêtement se fait à l’aide d’une couche de masse en résine qui est saupoudrée à refus d’un matériau. Usuellement, celui-ci est de la silice mais l’on peut employer bien d’autres (acier, corindon…). Concrètement, le sable est saupoudré sur la couche de résine. Elle le boit jusqu’à ce qu’elle soit complètement saturée. Le sable en surface se retrouve ainsi collé et offre son relief au sol. Par la suite, cette couche de masse est recouverte d’une couche de finition qui scelle définitivement le matériau.

Le revêtement semi lisse est très demandé dans l’industrie

On retrouve ce revêtement fréquemment, partout où le besoin s’en fait ressentir. Il a toute sa place dans l’industrie puisqu’il offre une sécurité supplémentaire contre les glissades. On le retrouve ainsi dans les industries mécaniques, logistiques ou même agro-alimentaires. La rugosité est fonction des besoins et calibrée par la granulométrie des matériaux.

Aspect Structuré

Une autre famille d’aspect possible est le structuré. A mi-chemin entre un sol lisse et semi-lisse, il permet d’obtenir un léger aspect anti-dérapant tout en permettant de nettoyer facilement. Il est réalisé par la mise en œuvre d’un vernis de finition comprenant un matériau de petite taille: thixotrope, billes de verre,… Celui-ci est appliqué sur un autolissant en une ou deux couches. On peut également mentionné les paillettes de couleurs qui sont saupoudrées à l’image d’un semi-lisse.

Devant la peur de ne pouvoir nettoyer aisément son sol, le revêtement structuré peut être une bonne solution. La petite taille de la rugosité permet de nettoyer manuellement à l’aide d’une serpillère sans effort. A contrario, un semi-lisse peut demander l’utilisation d’une machine laveuse devant l’incrustation de crasse dans le relief.

Revêtement avec billes de verre facilement nettoyable

Relativement récent, on peut rencontrer ce sol dans les industries propres (pharmaceutique, médical…) ou dans les locaux tertiaires. Ce léger relief peut aussi renforcer le revêtement face aux sollicitations mécaniques.

Degré de brillance

Il s’agit ici d’un critère essentiellement décoratif. En effet, dans les revêtements industriels, la brillance n’est pas une demande spécifique. Cependant, les ouvrages architecturaux sont demandeurs de variations de nuances de coloris et de brillance.

De base, les revêtements coulés en résine sont assez brillants. Toutefois, la mise en place d’un vernis peut rendre le sol entièrement mat. Il existe de nombreux produits matants, offrant un panel large de brillance comprenant l’aspect satiné.

Un vernis mat a été appliqué sur cet autolissant

La brillance est un critère que l’on retrouve dans le monde de la peinture. Pour plus de détails sur la brillance ainsi que sa mesure, vous pouvez commencer par consulter le site suivant: https://fr.wikipedia.org/wiki/Brillant_et_mat

Conclusion

Nous venons de voir un résumé des paramètres sur lesquels il est possible de jouer avec un revêtement résine. Bien sûr, les fabricants sont de bons conseils et connaissent leurs produits si vous avez des questions spécifiques ou des besoins précis.

Pour revoir les différentes complexes de sol coulé possibles : https://resineconseilexpertise.fr/differents-types-de-sol/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *